Création d'un habitat collectif

Résidence de vacances de 6 logements

Le projet est situé à une altitude d'environ 1570 m, sur une parcelle que l'on peut décomposer "grosso modo" en deux zones : - la partie haute, raide et boisée, dont la plus grande pente est exposée à l'Ouest ; - la partie basse, qui se présente sous la forme de deux grands terre-pleins rigoureusement horizontaux, séparés par un talus de 2 à 3 m de hauteur, avec peu de végétation. C'est dans cette partie basse que sont implantées les constructions. Sur le terre-plein haut viennent prendre place les stationnements (2garages fermés, 6 parkings couverts) qui seront accessibles par un chemin existant. On trouve le bâtiment principal sur le terre-plein bas, accessible également aux véhicules par un autre chemin existant, adossé au talus séparant les deux terre-pleins. Une circulation piétonne relie les deux bâtiments et se prolonge sur tout l'arrière du bâtiment principal afin de donner accès aux différentes portes situées sur la façade arrière (Est). Le Plan d'Occupation des Sols (POS) de la commune des Orres prévoit dans le cahier des charges architecturales de la zone concernée, que soient conçus des volumes plutôt complexes, évitant les parallélépipèdes trop monotones. Cela se traduit en plan, par des décrochements de façade nombreux et des ruptures de rythme ; en élévation, par différents niveaux du faîtage. De plus, afin de respecter une certaine tradition architecturale de la station des Orres, il est fortement suggéré de coiffer les niveaux supérieurs par un habillage de bois retombant verticalement et formant ainsi des caissons couronnant le bâtiment

Retour à la liste des projets